Montpellier 34

Error message

Deprecated function: implode(): Passing glue string after array is deprecated. Swap the parameters in Drupal\gmap\GmapDefaults->__construct() (line 107 of /home/customer/www/montpellier34.fr/public_html/sites/all/modules/gmap/lib/Drupal/gmap/GmapDefaults.php).

Comment financer une association ?

Que vous ayez un projet humanitaire, sportif ou culturel qui vous tient à cœur et que vous souhaitez partager avec d’autres personnes, ou que vous vouliez créer un cadre approprié pour mener à bien des actions dans votre campus par exemple, monter votre association est le meilleur moyen d’y parvenir. Mais entre démarches administratives et collecte de fonds, vous pouvez rapidement vous emmêler les pinceaux. Pourtant pour créer votre association vous n’avez pas besoin de kilos de paperasses inutiles, quelques démarches administratives et un peu de financement suffisent amplement à tout mettre sur pieds. Et vous allez voir qu’il n’est pas bien compliqué d’y arriver.

 

De quoi avez-vous besoin pour créer votre association ?

 

Tout d'abord, sachez que vous n’êtes pas obligé de déclarer votre association. Cette option vous permet de vous doter de statuts et même de recevoir des cotisations, toutefois, vous ne bénéficierez d’aucun statut juridique. De ce fait, vous ne pourrez ni posséder des locaux, ni ouvrir un compte en banque. Mieux vaut éviter donc cette option si vous voulez mettre en place un projet censé se pérenniser. Maintenant, l’autre point important c’est le financement de votre association. À ce propos, sachez que les finances d’une association sont généralement basées sur les subventions, les adhésions et les dons.

 

Une association peut en effet engendrer un certain nombre de dépenses. Outre l’argent dont vous aurez besoin pour monter l’association, la rémunération d’un salarié, le financement de projet associatif, le loyer d’un local, etc. sont autant de dépenses que peut engendrer la vie associative. Pour financer tout cela, le budget d’une association peut reposer sur plusieurs types de ressources.

Il convient ainsi de distinguer :

  • les ressources provenant de subventions publiques ;
  • les ressources provenant des activités de l'association ;
  • les ressources provenant des membres et des tiers : les adhésions et les dons.

 

Comment créer des recettes propres à l’association ?

 

Une association est libre d’exiger ou non une cotisation auprès de ses membres pour pouvoir se financer. Le montant de la cotisation est libre et peut être différent selon les catégories de sociétaires, seulement, la cotisation ne doit jamais donner lieu à contrepartie. 
Toute association peut aussi organiser jusqu’à six manifestations de soutien (événements sportifs, brocantes, spectacles, lotos…) et dans leur cadre jusqu’à cinq buvettes, dans l’année tout en étant exonérées de taxe sur les salaires et d’impôts commerciaux (taxe professionnelle, impôt sur les sociétés et TVA).
Les associations sont également libres  d’exercer des activités lucratives sous réserve que les activités lucratives exercées aient été prévues dans leurs statuts et qu’il n’y ait pas de partage des bénéfices réalisés. Mais elles risquent alors de devoir payer des impôts (CET, TVA et impôts sur les sociétés).